29 mars 2014

FANNY LIAUTARD Créateur Couturier des Métiers d'Art de la Mode.

Essai de placement  d'une dentelle pour une robe en cours de réalisation;tulle brodé d'une prairie de fleurs et d'éclats de paillettes et de cristal. Ceinture brodée en perle de rocaille




Les créateurs couturiers et surtout ceux de la haute couture, en perpétuel mouvement, entrainent les personnes qui travaillent pour eux. Satellites du moment, tous les métiers de la mode participent à cette spirale lumineuse qui les nourrit de rêves, de richesses





Des croquis, sélectionne les matières, les couleurs,les accessoires et les propose à sa cliente. Essai pour une robe de mariée:dentelle de Calais brodée de perles et de paillettes , pierre de lune et rocaille.









Après avoir dessiné un modèle, la réalisation d'une toile dans un tissu de coton, en moulage sur un mannequin aux mesures de la clientes.







Robe "combinette " en satin de soie bordé de tulle et de cristal






Robe crêpe de soie shantung épaules nouées , bordé de dentelle et petits boutons de soie sur le coté.







Rencontrer Fanny Liautard c’est aller au-devant de la douceur, du rêve, de la délicatesse. Des caractéristiques qui sont tout à son image. Elle semble avoir échappé à l’emprise du temps et vivre dans un univers qui se veut joyeux, chic, sans fausse note. Pas étonnant qu’elle se soit inspirée des années 1930 et de Madeleine Vionnet, cette grande dame qui a tant influencé la mode du xxe siècle.

Sa maîtrise du flou et du biais pour donner de la fluidité aux vêtements, souligner des silhouettes élégantes, vaporeuses, toutes en plis souples et en courbes font qu’elle privilégie la mousseline de soie, le crêpe Georgette, le satin peau d’ange, le tulle, la dentelle Chantilly souvent rebrodés de perles, de cristal, de pierres.
Pour accompagner ses robes, ses dessous délicats, elle crée des ceintures de perles ou de strass, des étoles de plumes, des boléros, des écharpes de fleurs, des roses d’organza, des toques en duvet. Elle ne pouvait que se spécialiser dans les robes de mariées, de cocktail et du soir et dans la lingerie de luxe, sur mesure ; tous ces atours, très recherchés, qui vont faire la beauté d’un jour, le rendre unique, inoubliable.
Elle aime cette quête que mènent aussi bien les stars que les jeunes filles poursuivant un rêve de beauté et d’harmonie. Elles sont nombreuses à faire appel à son talent : Sophie Marceau, Isabelle Adjani, Catherine Frot, Audrey Tautou, Pénélope Cruz, Felicity Jones…
Costume d'Opéra: Manon l'Escot pour l'Opéra de Washington.

Diplômée de la Chambre Syndicale de la haute couture, petite main chez Hubert de Givenchy puis styliste dans des Maisons prestigieuses, Fanny Liautard a lancé sa griffe en 1985 et s’est installée près de la Concorde.

Pour ne rien laisser au hasard, elle s’est entourée d’artisans, faiseurs de magie. Couturières, brodeuses, plisseurs, modélistes, chausseurs, plumassiers… toute une équipe de professionnels qui accessoirisent ou embellissent ses créations.

C’est au fil des rendez-vous, des confidences, des essayages, que le projet se mue et se concrétise. Il est l’aboutissement d’une confiance, d’une intimité qui veut que l’on cache aux regards un tatouage ou une cicatrice, une rondeur que l’on veut faire oublier. De ces choses murmurées dans l’atmosphère ouatée de l’atelier, vont naître des accessoires, des petites modifications qui vont faire se coïncider le vêtement et la personnalité, le rêve et la réalité.





.

 Extrait du livre: Métiers D'ART de la Mode par Hélène Farnault
 photos: Alexi Comte